La Tour Guérin

 

 

A la fin du XIIème siècle, Couches est séparé en deux territoires distincts, et le village ( en Royauté) s’est développé sous la protection du Roi de France.

Tour Guérin vue depuis la rue  

 L’origine de La Tour Guérin remonte au traité de 1186 accordant aux moines la protection royale, ceux-ci dotèrent les soldats du Roi d’une construction militaire pour s’opposer au seigneur du Château de Couches. 

 

Le fief de la Tour Guérin a été acquis par Annet de Montaigu, devenu lieutenant général de la chancellerie d'Autun, notamment sur des héritiers Guérin. La famille de Montaigu originaire des environs de Saulieu, s'était récemment installée à Autun. Décédé sans enfant, Annet transmet sa charge de justice et le fief à son neveu. La famille conservera le fief durant plus de deux siècles. Il est situé à Couches et ne s'étend que sur l'emplacement de la maison. Avec le temps, un domaine rural y a été adjoint.

 

Le bâtiment actuel date du XVe siècle et la toiture en tuiles vernissées du XIXe siècle. Le parc comprend des arbres de près de 500 ans et 23 ifs.

 

 Tour Guérin Parc

Aujourd’hui, c’est une propriété privée. Vous pouvez la voir à votre gauche, Rue Saint Martin, en montant de la place de hôtel de ville à l’Eglise Saint Martin.